Catégorie : Non classé

Et si la vie était belle ?

La vie est belle
Le printemps revient toujours

Bonjour,

Et si la vie était belle ? Compliquée, certes mais belle. Certains d’entre vous diront que non mais il y a des personnes qui affirment le contraire.

1- Le printemps revient toujours

Il revient toujours. Les arbres reprennent vie, les feuilles vertes se reforment, le printemps est là. Le printemps, c’est le renaissance de tout. On se découvre, on prépare les vacances d’été, on fait des projets pour les mois à venir. Les vacances de printemps arrivent, les premiers bains de mer sont là. Les enfants sont en vacances, ils recommencent à jouer dehors. Les vacances d’été se profilent à l’horizon. Certains réservent leurs vacances, d’autres profitent des jours de soleil pour commencer à prendre des couleurs.

Mais pour certains, c’est le moment où ils choisissent de se jeter sous le métro pour en finir avec leur vie. Pour les dépressifs et les malades incurables qui font des tentatives de suicides puisqu’ils ne supportent plus la gaieté des gens alors qu’eux sont si tristes. L’insouciance des gens qui vont bien est insupportable pour eux. Eux, les malades ne sont pas gais, ils veulent se tuer. C’est une des composantes de la dépression de vouloir se suicider. C’est même le symptôme principal de cette maladie.

2- La dépression

Je vais vous en parler un petit peu. Je ne vais pas vous détailler tous les symptômes de cette maladie. Sachez juste que l’on guéri de cette maladie à condition que les malades arrivent à voir le bon côté des choses. Ce n’est pas facile mais c’est possible puisque j’y arrive. Courage !

Je souhaite que le meilleur vous arrive après cette étape douloureuse de votre vie. C’est dur mais on y arrive tous au bout d’un moment. Alors, que la vie vous apporte du bonheur et des joies. Les petites joies font les grands bonheurs.

A bientôt,

Chloé

Le burn out

Burn out
Burn out

Bonjour,

Aujourd’hui, je reviens avec un article d’actualité : l’épuisement au travail ou burn out. En théorie, tous les actifs savent ce que c’est mais en pratique, beaucoup moins. Et tant mieux, dans un sens.

Lorsque l’on travaille, nous sommes sensés donner le meilleur de nous même pour satisfaire la hiérarchie mais ce n’est pas toujours aussi évident que ça. Il y a des personnes qui craquent moralement et physiquement. Les deux sont possibles puisque notre corps est relié à notre esprit.

1- Quels sont les symptômes ?

L’épuisement physique suit de près l’épuisement mental. C’est une petite dépression qui ne dit pas son nom à mon avis. Je peux me tromper, errare humanum est (l’erreur est humaine) mais quand même. Un dépressif a envie d’en finir. Dans le burn out, ce n’est pas le cas. Comme dit précédemment, vous ressentez une grande fatigue mais c’est difficile de mettre des mots dessus parce que vous ne savez pas trop d’où ça peut venir puis, le mental flanche et la fatigue se fait plus intense. Et vous craquez. Souvent, c’est à partir de cette étape que vous commencez à envisager une consultation chez un spécialiste.

2- Aller consulter ?

C’est le mieux dans ce genre de pathologie. Vous n’arriverez pas à vous en sortir tout(e) seul(e). Cela ne veut pas dire que vous êtes devenu fou ou folle. Non, je ne dis pas ça. Je dis juste que parfois, il faut de l’aide pour s’en sortir, c’est tout. Ne le prenez pas mal même si je sais que ce sujet est encore tabou dans notre société et qu’il ne faut pas le dire à n’importe qui. Oui, il y a des personnes qui pensent encore que la psychologie est une histoire de fous mais des personnes comme vous et moi y allons aussi quand les montagnes sont trop dures à déplacer.

N’ayez pas honte de dire que vous allez mal si c’est le cas, il n’y a pas de honte à ça.

A dimanche prochain,

Chloé

Vacances, quand tu nous quittes…

Vacances, quand tu nous quittes...
Vacances, quand tu nous quittes…

Bonjour,

La rentrée des classes est demain. Nos chères têtes blondes retournent à l’école. C’est l’occasion pour faire du tri et du rangement à la maison et au boulot pour recommencer l’année sous de bons auspices.

1- Faire du tri

C’est bien beau mais comment ne pas procrastiner devant la tâche à accomplir ? Videz vos placards, vos armoires, tous les contenants et commencez une pièce par une pièce. La salle de bains est généralement l’endroit où il y a plus de fouillis. Je ne parle même pas du maquillage qui s’entasse et qu’on ne mets pratiquement jamais. « Je pourrais m’en servir quand j’irai à une fête ». Combien de personnes se disent ça et laissent des choses chez elle alors qu’elles pourraient en faire profiter à d’autres personnes ?

2- Ranger les placards

Une fois le tri terminé, il est possible de ranger les tiroirs où vous avez fait un gain de place en prenant la place que vous aviez mis à chaque objet initialement. Une fois tout rangé et la poussière des meubles éradiquée, vous pouvez considérer que vous en avez terminé avec le rangement.

3- Où donner les affaires que vous avez triées ?

Il existe de nombreuses associations qui permettent de recycler vos affaires. Le but est de donner ces affaires. Elles doivent donc être nickels. Pas de tissu décoloré, pas de vêtements troués, etc. Ces affaires sont bonnes à être jetées, tout simplement. Alors, pensez aux autres, c’est bien mais ne pas leur donner des affaires qu’on ne met plus parce que trop usées, c’est mieux.

A dimanche prochain

Chloé

Vacances

Bonjour,

Juste un petit mot pour m’excuser de ne pas avoir posté d’article dimanche.

Je suis partie en vacances et j’ai ressenti le besoin de faire un break pour profiter pleinement de ce séjour annuel. je n’ai pas eu le temps de le planifier avec tout ce qu’il y a eu pour l’organiser.

A dimanche sans faute.

Chloé