Mois : décembre 2019

Communiquer avec autrui

la communication
La communication

Bonjour,

Me revoilà ! Je vous ai manqué ? Je pense que c’est l’article qui vous a le plus manqué, hein ? Non, lui non plus ? Mince…

Dommage pour vous, je continue à communiquer avec vous. En cette fin d’année, il ne fait pas si froid. On approche des fêtes de fin d’année et l’atmosphère est à la fête. Les vitrines sont pleines de cadeaux éventuels et on se rue dans les magasins pour acheter le cadeau de grand-mère Ginette qui a eu du mal à trouver une idée. Je précise que mes mamies ne s’appellent pas comme ça. C’est un prénom du Sud, Ginette, pour ceux qui ne savent pas.

Revenons à la communication. Nous avons deux modes de communication : une verbale et l’autre muette. Elles ont toutes les deux besoin de se faire comprendre. C’est pour ça que les sourds et muets ont une communication muette avec leurs mains. Ce mode de conversation s’apprend, les personnes qui n’ont pas cet handicap et qui y sont confrontés peuvent apprendre ce langage pour pouvoir communiquer avec les handicapés.

Les valides ont une communication essentiellement verbale. Les gens du Sud utilisent leurs mains pour accentuer leur façon de parler. C’est quelque chose qui fait rire mais, moi qui le vit au quotidien, je peux vous assurer que ça n’a rien de risible. C’est une habitude qu’on prend petit et qui reste ancré dans le langage quotidien.

Et puis, pour se faire comprendre des étrangers, nous apprenons leur langage à l’école : l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand et pleins d’autres également. L’université permet d’étendre le champ des possibles en s’inscrivant à des cours de langues qui ne sont pas forcément présents dans le cursus scolaire.

Pour communiquer efficacement, il faut savoir s’adapter aux façons de communiquer de l’autre. Sinon, nous ne le comprendrons jamais et ce serait très dommage.

A bientôt

Chloé

 

La liberté

La liberté exprimée par un beau message
La liberté

Bonjour,

Aujourd’hui, article un peu spécial. J’ai beaucoup hésité à vous le faire parce qu’il est spécial et parce que j’ai très envie d’aller à la douche avant de le faire. La fée de l’organisation n’est toujours pas là… J’arrive à être organisée dans mon quotidien, c’est déjà ça me direz-vous. Oui, c’est sûr mais j’aimerais l’être pour mon blog aussi. Sinon, je vais devoir rebaptiser mon blog et ça ne m’arrange pas du tout.

Bon, la liberté maintenant. Chéri est en train d’exercer sa liberté en faisant jouer notre chat à cinq centimètres de mon ordinateur alors que Tigrou est un geek… J’exerce ma liberté en lui demandant de faire jouer le chat ailleurs. Je fais mon blog en écoutant mes playlists YouTube.

Vous avez compris le principe ? Oui, on combat tous les jours pour faire ce que nous aimons faire de notre vie. Nous avons guillotiné un roi pour cet idéal alors, oui nous le savons. Je cherche du travail après avoir eu mon diplôme. C’est mon choix, rien ne tombe par hasard, il faut faire des efforts pour obtenir ce que l’on souhaite. C’est ainsi.

Mais attention, votre liberté s’arrête quand vous empiétez sur celle de votre voisin. Vous n’avez pas le droit de faire du mal à quiconque à part vous. Vous le souhaitez pour vous, grand bien vous fasse mais vous n’avez pas le droit de faire du mal à autrui. C’est tellement interdit que vous irez en prison pour de très longues années.

Le respect que vous devez aux autres et plus important que le votre sauf si la personne que vous avez devant vous ne le mérite tout simplement pas. Quelqu’un qui vous manque de respect ne mérite pas le votre en retour. C’est une règle que certaines personnes ne connaissent pas et c’est très dommage. Faites attention à vous.

A bientôt

Chloé