Mois : novembre 2019

Et si la vie était belle ?

La vie est belle
Le printemps revient toujours

Bonjour,

Et si la vie était belle ? Compliquée, certes mais belle. Certains d’entre vous diront que non mais il y a des personnes qui affirment le contraire.

1- Le printemps revient toujours

Il revient toujours. Les arbres reprennent vie, les feuilles vertes se reforment, le printemps est là. Le printemps, c’est le renaissance de tout. On se découvre, on prépare les vacances d’été, on fait des projets pour les mois à venir. Les vacances de printemps arrivent, les premiers bains de mer sont là. Les enfants sont en vacances, ils recommencent à jouer dehors. Les vacances d’été se profilent à l’horizon. Certains réservent leurs vacances, d’autres profitent des jours de soleil pour commencer à prendre des couleurs.

Mais pour certains, c’est le moment où ils choisissent de se jeter sous le métro pour en finir avec leur vie. Pour les dépressifs et les malades incurables qui font des tentatives de suicides puisqu’ils ne supportent plus la gaieté des gens alors qu’eux sont si tristes. L’insouciance des gens qui vont bien est insupportable pour eux. Eux, les malades ne sont pas gais, ils veulent se tuer. C’est une des composantes de la dépression de vouloir se suicider. C’est même le symptôme principal de cette maladie.

2- La dépression

Je vais vous en parler un petit peu. Je ne vais pas vous détailler tous les symptômes de cette maladie. Sachez juste que l’on guéri de cette maladie à condition que les malades arrivent à voir le bon côté des choses. Ce n’est pas facile mais c’est possible puisque j’y arrive. Courage !

Je souhaite que le meilleur vous arrive après cette étape douloureuse de votre vie. C’est dur mais on y arrive tous au bout d’un moment. Alors, que la vie vous apporte du bonheur et des joies. Les petites joies font les grands bonheurs.

A bientôt,

Chloé

Et si les pervers n’existaient plus ?

Et si les pervers n'existaient plus ?
Et si les pervers n’existaient plus ?

Bonjour,

Et si les pervers n’existaient plus ? C’est une belle utopie, n’est-ce pas ? En tout cas, moi je trouve. Peut-être que des gens dans votre entourage vous l’ont déjà dit parce des personnes disent que les pervers n’existent pas. Pour ma part, je dis qu’ils existent et qu’ils font des ravages chez leur victime. Parce que oui, nous sommes des victimes, nous ne faisons pas exprès de nous attacher à ce genre de personnes.

Comment serait le monde s’ils n’existaient plus ? Il y a des chances qu’il soit un peu plus rose mais nous ne sommes pas non plus chez les Bisounours et ils existent bel et bien malheureusement. J’en ai rencontré un qui ne m’a laissé que la peau sur les os. Et encore…

S’ils n’existaient pas, les « méchants » seraient matés facilement et pour longtemps. Les vampires psychiques se feraient tous petits, ce qui ne changerait pas beaucoup de leur réalité. En réalité, ils sont petits mentalement et lâches. Ils réagissent comme des enfants de cinq enfants incapables de se contrôler et qui font des caprices à la moindre occasion.

Nos parents nous ont toujours dit que le monde est dangereux et qu’il faut faire attention de ne pas se brûler les ailes en pensant réussir un tour de magie en franchissant facilement les marches qui mènent au sommet. En effet, c’est dur de monter mais redescendre est très facile et rapide. Il suffit d’une fois et vous n’aurez pas d’autres chance de vous ressaisir ou de plonger dans les abîmes ad vitam aeternam.

Les pervers n’existeront plus dans quelques temps. Ils seront remplacés par des personnalités qui donneront leur peur à leur entourage immédiat. Ce sont des personnalités évitantes. Le problème, c’est qu’on peut guérir ces gens mais ils refusent de le faire.

Je vous souhaite une bonne fin de weekend et à bientôt.

Chloé