Mois : juin 2018

Trouble de la personnalité évitante

Trouble de la personnalité évitante
Trouble de la personnalité évitante

Bonjour,

Qu’est-ce qu’une personnalité évitante (trouble de la personnalité évitante) ?

Ce sont des personnalités qui sont remplies de peur et de doutes. Pour eux, ce sont des certitudes. Ils ne se sentent pas à la hauteur et fuient toutes formes d’interactions sociales.

Tous les moyens sont bons pour fuir et refuser les nouvelles opportunités ainsi que les nouvelles rencontres. Leurs peurs viennent de leur inconscient qui leur dit de fuir à toute jambe quant ils ne sont pas certains d’être aimés et/ou appréciés.

Fautif ou pas ?

Selon la personne évitante, tout est la faute de l’entourage mais jamais de la personne malade. Il faut très souvent que l’entourage mettent son grain de sel en faisant comprendre que l’attitude de la personne n’est pas normale et qu’il faudrait consulter.

L’accord du malade

Ce n’est pas si facile d’avoir l’accord du malade qui pense que tout va bien chez lui et que c’est les autres qui devraient se faire soigner.

Le malade pense que c’est un trait de personnalité et non une pathologie. La fatalité, quoi. Les peurs et les doutes peuvent s’en aller petit à petit en prenant sur soi de faire un travail thérapeutique pour faire sauter les blocages à l’origine des peurs.

Aller voir un médecin est une démarche qui prouve la bonne foi de la personne. Pour cela, il est nécessaire de déclencher un deuil pour que le patient n’est d’autre choix que d’aller consulter.

J’ai connu quelqu’un qui était comme ça et son deuil l’a amené à entamer des études de psychologie. J’ai remarqué que beaucoup de malades souhaitent devenir soignants à leur tour pour rendre un peu de ce qu’ils ont appris à d’autres personnes.

Comment devient-on évitant ?

Tout simplement en refusant les soins qui s’imposent et qui ne peuvent faire que du bien à la personne concernée.

Les personnes toxiques

Personnes toxiques
Personnes toxiques

Bonjour,

Une personne toxique qu’est-ce que c’est ?

C’est quelqu’un qui vous nuit physiquement et psychiquement. Vous n’arrivez pas à avoir une relation normale avec cette personne. Elle vous fait du mal et vous ne savez plus quoi répondre. Elle vous fait comprendre qu’elle se moque de vous et, peut-être qu’elle vous le fait comprendre en vous le disant.

Lorsque vous entamez une relation, vous avez des attentes de la part de cette personne : c’est normal. Si vous constatez quelque chose qui cloche, c’est qu’il y a surement un problème. Essayez d’en savoir plus avant de tirer des conclusions hâtives. Cette personnes a des défauts comme tout le monde.

C’est tout un ensemble qui fait que la personne est toxique. Elle est toxique pour vous mais pas forcément pour le voisin qui la trouve très gentille. Les ressentis sont des choses très personnelles.

Par toxique, j’entends les personnes qui ne peuvent pas s’empêcher de vous envoyer des mauvaises ondes. Elles ne s’arrêtent pas de se plaindre de tout et de rien : de machin qui oh mon dieu, a fait ça ou bien la bouilloire qui ne marche plus et qu’il faut changer. Elle se plaint et vous demande de participer alors que vous avez prévu de passer un bon moment.

Poser des limites aux autres

Poser des limites aux autres
Poser des limites aux autres

Bonjour,

Poser des limites aux autres ? Est-ce vraiment utile ? Et bien, c’est la chose la plus importante à faire dans une vie je dirais…

Sans limites clairement définie, vous pouvez vous retrouver dans une relation toxique voire destructrice avec une ou plusieurs personnes. Ou être toxique vous même, tout simplement.

Mais alors, comment faire ?

Faites des listes de choses qui vous blessent ou que vous ne feriez pas à quelqu’un d’autre. Faites aussi des listes de choses que vous aimeriez avoir dans une relation.

Après, lorsque vous sentez qu’une personne essaie systématiquent de vous faire dépasser vos limites ou qu’elle vous force à faire des choses que vous ne souhaitez pas faire, dans ce cas-là, dites-lui simplement “Si tu fais ceci, je ferai celà”. Par exemple, votre mère vous critique sur l’éducation que vous donnez à votre enfant. Vous pouvez très bien lui dire “Je suis d’accord pour que tu viennes au parc avec moi mais si tu émets une critique quelconque sur mes choix éducatifs pour mon enfant, je pars du parc avec mon enfant”. Insistez bien sur le MON.

Certaines relations sont toxiques dans l’essence même de la relation parce que la personne que vous avez en face est foncièrement toxique. Soit il y a une raison familiale ou alors, c’est un psychopathe qui chasse. Poser des limites et faire confiance à votre instinct devrait vous rendre inatteignable.

Faites attention à vous.

Chloé

Comment être organisé et le rester ?

"<yoastmark

Bonjour,

Comment arriver à être organisé au quotidien ?

Comment être organisée et le rester ? Tout simplement en prenant l’habitude de l’être. Je vais vous donner mon secret pour être organisée et le rester au quotidien. La vie fait que nous avons toujours des milliards de choses à faire.

Pour chaque tâche, il faut être capable de prioriser c’est-à-dire de définir un ordre du plus important à celui qui l’est moins pour savoir comment vous allez gagner le plus de temps et d’efficacité dans l’éxécution des tâches. Par exemple, vous avez la vaisselle, une lessive, le ménage et le tri des papiers à faire en plus des articles pour votre blog. Quelle est votre priorité en partant du principe qu’il est déjà 15h et que votre homme rentre vers 18h ? Ça dépend de la façon dont vous voyez les choses.

Personnellement, j’essaie de grouper les choses : faire tourner le lave-vaisselle et la machine à laver pendant que je fais le ménage. Étendre le linge est moins long que de nettoyer la salle de bain et les toilettes. Je gagne du temps pour faire mes articles comme ça.

Pour vous souvenir de tout ce que vous avez à faire, il y a la possibilité de faire des listes. Il  y a les mémos sur le téléphone ou l’ordinateur, les feuilles qui sont inutilisables autrement., les tickets de caisse, etc.

Et pour le travail ?

C’est le même raisonnement mais avec des demandes différentes. Je suis secrétaire médical.Je dois taper les coptes rendus.  Ensuite, il y a les tâches d’accueil si vous êtes à l’accueil.

Le chef doit vous dire ce que vous aurez à faire pour définir les priorités. S’il ne le fait pas, c’est de votre responsabilité de le demander (et en plus, ça donne une bonne image de vous).

Bonne semaine !

C’est votre vie ; faites vos choix !

choix de vie

 

Bonjour,

C’est votre vie ! Avis aux âmes sensibles, je reviens pour vous expliquer que oui, vous avez le droit de faire ce que vous souhaitez de votre existence. C’est plaisant comme idée, n’est-ce pas ? Et bien, vous savez quoi, c’est l’exacte vérité ! Et ceux qui vous disent le contraire ont tout simplement tort.

Papa, grand-père, oncle veulent que vous soyez un brillant politologue et vous voulez jouer de votre instrument favori dans un groupe punk ? Pourquoi pas si c’est vraiment ce qui vous fait vibrer ?

Moi, je souhaite vivre de ma plume du plus profond de mon coeur et je fais en sorte tous les jours d’y arriver. J’écris sur ce blog et je m’amuse bien. Mais ça n’a pas toujours été comme ça. Maman voulait que j’aille en fac et grand-père/grand-mère voulaient que je sois juriste. Hum….la bonne blague….

Sauf que j’ai fait ce qu’ils souhaitaient pendant un temps. Et j’ai commis une grosse erreur parce que plus on attend pour être ce que l’on souhaite vraiment et plus c’est dur d’y arriver. Je n’ai plus vraiment l’âge et la motivation pour suivre un cursus de lettres modernes à la fac. Et encore moins le temps. Mes amis me verraient bien psychologue aussi. Ben voilà, je fais les deux avec ce blog.

Pourquoi ne feriez-vous pas la même chose ?

C’est vraiment grisant, vous savez d’avoir des projets personnels et c’est marrant de les réaliser et de travailler dessus parce que, justement, ce sont vos envies à vous. C’est une très bonne manière de trouver de la joie et de la sérénité et d’être, peut être, sur la voie d’un très grand bonheur si votre projet se concrétise par la suite.

Dans l’expression “c’est votre vie”, il y a tous les aspects de la vie : personnel et professionnel. Si votre mère rechigne à chaque fois que vous lui apprenez que vous êtes enceinte parce qu’elle va ENCORE devoir tout recommencer du début, ne l’écoutez pas et le but est d’arriver à en rire tout comme pour le reste des choses pas drôles et stressantes. De toute façon, vous en rirez un jour ou l’autre donc, pourquoi pas maintenant ? Et lorsqu’elle vous sort la tirade qui tue, faites-lui un grand sourire et dites-lui que vous l’aimez : ça devrait la rassurer.

Vous avez aussi le droit de choisir votre vie maritale : votre vie et la façon dont vous entendez gérer votre couple. En ce qui me concerne, je pense que ce qui fait partie d’une union ne doit pas en sortir. Ce qui vous arrive, vos disputes, les compromis qui suivent, ça doit rester votre jardin secret. Personne n’a à vous demander de tout raconter et vous, en revanche, si vous souhaitez le faire, vous en avez le droit dans des limites raisonnables.

Voilà, vous avez le choix. Qu’allez-vous décider alors ? A vous de décider.

Bon weekend et à bientôt,

Chloé

 

 

 

 

 

 

 

 

Technique de l’arbre de décision

Technique de l'arbre de décision
Technique de l’arbre de décision

 

Bonjour,

Certaines décisions sont plus difficiles à prendre que d’autres. Nos peurs et notre indécision profonde n’aident pas toujours…

Pour régler ce problème, il y a une technique très simple à appliquer qui s’appelle l’arbre de décision. Alors les indécis chroniques pourront savoir comment faire pour devenir fort en décisions ! Votre famille et vos amis ne vous reconnaîtrons plus ! Vous ne lambinerez plus pour faire les courses ou autre chose et adieu la procrastination. Si si, vous verrez.

Concrètement, il s’agit de prendre les pour de la décision dans une colonne et les contre dans une autre colonne. Vous n’avez plus qu’à mettre des notes de 1 à 100 selon l’importance de l’argument dans votre choix. Après avoir appliquer des notes les plus objectives possibles, vous n’avez plus qu’à additionner séparément chacune des deux colonnes et de voir quelle colonne remporte la note la plus élevée. Normalement, à ce stade, vous devriez avoir la réponse à votre question si, bien sûr, vos notes ne reflètent pas vos peurs.

Je vous dirai dans un prochain article comment faire face à vos peurs pour les éliminer par la suite. Il ne devrait pas tarder à sortir sur mon blog. Mais, en gros, il vaut mieux commencer par ne pas les écouter si c’est possible. Ensuite, il y a des techniques pour arrêter de les éviter et les soigner. Je vous conseille de faire le reste du chemin avec un thérapeute car derrière chaque peur se trouve un blocage. Mais je vous expliquerai plus en détail bientôt.

Chloé

Et notre réincarnation ?

 

Résultat de recherche d'images pour "reincarnation"

Bonjour,

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet auquel tout le monde ne croit pas : la réincarnation.

Pourquoi est-ce encore tabou d’en parler ?

Et bien tout simplement parce que notre société refuse de se rapprocher de Lui. Les anciens croyaient en la réincarnation et ils faisaient particulièrement attention à ne pas faire de péché. Et lorsqu’ils en faisaient, ils devaient se faire pardonner. Ils étaient pratiquants.

Les Juifs :

Lorsque la mort frappe à notre porte, toute une cérémonie se déroule autour et sur le corps du défunt. Si celui-ci a une mauvaise âme, il n’y a pas de toilette du corps tout simplement parce que c’est pendant que le corps est lavé que l’âme s’en va. Elle part pour aller soit dans les limbes soit dans un bébé à naître. Sauf en cas de suicide ou le mort est incinéré et l’âme reste dans le corps du défunt.

Et pour les autres religions ?

Les chrétiens :

Ils parlent plutôt d’ésotérisme puisque la réincarnation n’existe pas en tant que telle. Le mort va soit en Enfer soit au Paradis.

Les musulmans

Comme les chrétiens, ils ont un Paradis et un Enfer. Je ne les encourage pas à se faire sauter, hein ? Soyons bien clair avec ça. Et je ne suis pas musulmane ni chrétienne.

 

Suivre son intuition

Résultat de recherche d'images pour "suivre son intuition"
Suivre son instinct

Bonjour,

On dit souvent que la première impression est la bonne. Pour ma part, je suis intuitive. Je me trompe très rarement sur les personnes que je rencontre. Mais je suis aussi capable de donner une deuxième chance à des gens qui me montrent qu’ils le méritent.

En revanche, je ne donne jamais de seconde chance à des personnes qui me sont profondément antipathiques. Ou qui n’en valent pas la peine à cause d’un comportement ou d’un trait de caractère toxique. Les gens qui ne disent pas « bonjour » lorsque ils débarquent chez vous à l’improviste ou qui ne cherchent même pas à savoir si je suis disponible pour parler cinq minutes lorsque ce n’est pas un rendez-vous formel mais qu’ils ont quelque chose à me dire.

Les personnes toxiques, qui ont le don de vous pomper toute votre énergie en cinq minutes, ne valent pas la peine de continuer à avoir de l’intérêt pour elles. Je suis gentille, mais pas maso, hein ?

Donner une seconde chance ?

Oui, mais sous certaines conditions et certainement pas à des personnes qui se moquent de moi et qui ne voient que leur intérêt.

Je suis en droit de ne pas avoir envie de revivre la situation à l’origine du conflit. Il faut donc que ces personnes aient changées de comportement. Et qu’il y ait eu une explication et des excuses lors de la reprise de contact pour que je sache que mon message est passé et que la relation sera différente.

Si la personne n’a toujours pas compris, je ne m’entête pas et je passe mon chemin. Il y a des tonnes de gens bien plus intéressants à cotoyer que des personnes qui n’en valent pas la peine et qui vous le prouvent par leur incapacité à se remettre en question lorsqu’il y a un problème.

Comment comprendre qu’il y a un problème dans une relation ?

Le comprendre est parfois difficile car certaines personnes sont compliquées à débusquer. Il faut juste se fier aux émotions que vous ressentez dans certaines situations.

Il faut d’abord connaître ses limites et savoir quand elles sont dépassées. Faites-vous une liste des choses que vous ne supportez pas chez les autres et ne les laissez pas faire. Mettez le haut-là en leur faisant comprendre très clairement que c’est non et toujours non dans ce genre de situation. Ne vous laissez pas marcher sur les pieds, vous avez parfaitement le droit de vous faire respecter car vous avez droit au respect dans tous les sens du terme.

Une relation NE DOIT JAMAIS ETRE A SENS UNIQUE MAIS ETRE UN PARTAGE EQUITABLE. Une personne ne doit jamais être lésée au profit d’une autre, et ce, dans n’importe quelle relation que ce soit. Dès que vous avez le sentiment d’être lésé, abandonné, détruit, il y a un problème et c’est le moment de fuir à toute jambe. Personne n’a le droit de vous refuser de vous épanouir et de vous empêcher d’évoluer sur le chemin que vous vous êtes choisi. Personne n’a le droit d’exiger de vous quelque chose qu’il ne serait pas prêt à vous offrir en retour. Ce genre de personne s’appelle un profiteur et un pervers.

Réaliser ses rêves

realiser ses reves paul valery
Bonjour,

Pourquoi est -ce si important de réaliser ses rêves ?

Tout simplement parce qu’un rêve réalisé permet d’être plus heureux et que nous voulons tous être heureux même si c’est avec des objectifs différents. Il y a des gens qui veulent être astronaute, d’autres musiciens et je pense que les jeunes en phase d’orientation ne devrait pas être empêchés ou contrariés dans leur choix professionnel car la vie personnelle en découle aussi. Le rythme de vie est différent pour quelqu’un qui fait des gardes à l’hôpital et pour un autre qui travaille à La Poste. Certains métiers permettent difficilement d’aller chercher les enfants à l’école tous les jours pour celui qui finit à 19h du lundi au vendredi. Il faut donc trouver un mode de garde adapté.

Lorsque nous quittons l’école, nous avons des rêves plein la tête et ça nous sert à avoir la motivation pour les réaliser dans la vie qui commence après la fin des études. Nous avons une trame pour savoir comment mener notre vie d’une manière qui soit faite pour nous. De ce fait, nous sommes plus préparés aux épreuves que la vie impose puisque nous sommes dans un contexte serein et que nous savons à peu près où nous allons.

Toutes les petites réalisations qui nous font plaisir tous les jours contribuent à nous faire aller plus loin sur cette route sinueuse. Plus nous faisons des choses qui nous rendent serein et plus nous avançons vers le bonheur. Quelqu’un m’a dit une fois que les petits plaisirs font les grands bonheurs. Cette personne avait raison et je la remercie de me l’avoir enseigné. Le bonheur peut ensuite mener à quelque chose de beaucoup plus grand.

Il y en a qui croit que chaque être humain a devant et derrière lui plusieurs vies d’âme et que les rêves et le bonheur qui en découle la nourrissent et lui permettent ensuite de revenir dans un autre corps humain dans la vie d’après. Etre heureux n’est donc pas seulement un simple plaisir égoïste mais une nourriture d’âme auquel nous avons droit. Ceux qui ont eu plusieurs vies ont aussi plusieurs vécus différents qui ont enrichis leur âme et qui font d’eux des êtres à part mais capable de faire de très grandes choses et de venir en aide à leurs semblables puisqu’ils savent instinctivement ce qu’ils doivent faire pour ça.

Le meilleur moyen est de s’écouter et de se poser les bonnes questions quels que soient les peurs qui en découlent. La peur est un sentiment comme un autre mais il faut savoir l’apprivoiser pour ne pas se laisser envahir et avancer malgré les obstacles liés à cette envie de fuir qu’elle inspire. Ne pas se laisser dominer par elle nous endurcit petit à petit et nous habitue à lutter contre elle. Nous devenons de plus en plus aguerris en quelque sorte.

Les gens heureux et confiants apportent le bonheur et la confiance aux autres car ces sentiments sont contagieux et se ressentent très facilement d’une personne à l’autre. Les gens tristes et soucieux engendrent du stress autour d’eux. Alors, que préférez-vous apporter aux autres ? A vous de voir. En tout cas, moi j’ai fait mon choix.

Chloé

Créer des peurs aux pervers narcissiques pour les soigner

pervers narcissiques
Créer des peurs aux pervers narcissiques pour les soigner

Nous avons tous des peurs. Certains plus que d’autres.

Comment faire pour ne plus en avoir ?

Il faut les affronter en se disant que ce n’est pas si grave et que ça fait partie de la vie. Je ne pense pas que nous souhaitons tous rester dans des situations de peur intense. Les pervers en ont aussi. Selon moi, il suffit de les faire ressortir pour les transformer en personnes évitantes. Les mettre devant leurs actes peut servir d’électrochoc. Ne surtout pas les brusquer sous peine de les rendre encore plus dangereux qu’ils ne le sont déjà.

Les peurs doivent être paralysantes à tel point que ça change complètement la personnalité de la personne. Je ne suis pas en train de dire qu’ils vont devenir doux comme des agneaux mais ils auront tellement peur qu’ils ne penseront sans doute plus à faire du mal aux autres.

Il restera à traiter leurs peurs et ils seront presque comme nous autres. Je dis presque parce qu’ils ont un problème d’œdipe qu’il faut régler en priorité selon moi. Une fois qu’ils l’auront fait, il ne restera que les peurs.

Comment peuvent-ils faire un Œdipe en étant adulte ?

Ce deuil peut se faire à tous les âges. Je connais quelqu’un qui l’a fait à dix-sept ans. Il n’y a aucune contre indication même pour des gens qui ont quatre-vingt ans passés.