Catégorie : Divers

Les idées reçues

Les idées reçues
Lutter contre les idées reçues

Bonjour,

Cet article traitera des idées reçues. Je vous ai parlé de la schizophrénie dans un article précédent. Il y a beaucoup à dire pour chasser la peur des gens par rapport à cette maladie. Les schizophrènes ne sont pas dangereux pour les autres : c’est une idée reçue.

Une idée reçue est une image ou des pensées associées à une situation présente dans nos vies de terriens. Mais il n’en est pas toujours comme ça. Souvent, les idées reçues viennent de la peur des autres face à une situation donnée. L’éducation joue beaucoup dans la naissance des préjugés et donc, ensuite, des idées reçues. Tout se coordonne dans la tête pour créer ces processus d’assimilation qui fabriquent ces phénomènes.

Voilà comment ces idées se transmettent de générations en générations et ne changent pas. Néanmoins, ce n’est pas parce que ces idées se transmettent qu’il ne faut pas essayer d’y mettre fin pour toujours. Le but de la vie est de grandir, pas de rester au même stade. Nous naissons et ensuite, nous avons toute notre vie pour s’améliorer. Essayer d’avoir l’esprit ouvert est une partie importante du travail dans sa quête pour avoir un esprit sain et la transmission se fait après s’être renseigné sur le sujet sauf si un des enfants demande quelque chose qui nécessite de répondre tout de suite.

Essayez de bannir les idées reçues de votre langage, ce serait déjà une bonne chose. Un enfant croit toujours ce que les adultes disent et ils n’ont pas encore l’esprit critique qui les forgera par la suite. En tant que parent il me semble qu’être transparent sur certains sujets, lui dire que vous ne savez pas mais que vous allez essayer de répondre à sa question après s’être renseigné, ce serait une bonne chose.

Voilà, c’est tout pour cet article en espérant que tout va bien pour vous.

A bientôt,

Chloé

Les fêtes de fin d’année 2018

Bon bout d'an !
Bon bout d’an !

Bonsoir,

J’espère que vous avez passé un bon Noel. Pour notre part, nous avons évoqué des souvenirs autour de la table et nous avons beaucoup rigolé. La réunion familiale s’est bien déroulée et nous avons tous été très gâtés.

Pour le trente et un, nous pensons rester à la maison. Les restaurants et les soirées à thème sont chers et nous ne sommes pas en famille ce soir-là. Par contre, pour le lendemain, nous allons chez ma mère qui nous reçoit très gentiment.

L’année se termine gaiement et tout doucement parce que la fatigue du voyage plus le rythme qui change d’ici à chez mes grands-parents m’ont mise à plat et je ne suis pas la seule d’après ce que je constate.

J’ai encore quelques jours de vacances avant de reprendre les partiels. Je profite de la maison et de ces quelques jours pour me détendre avant la reprise.

Le quotidien revient petit à petit et c’est tant mieux parce que la maison a besoin de cette routine pour être propre et rangée. La routine, quand elle est bien gérée ne pose pas de problème. C’est quand elle est source de stress et d’ennui que ça devient dangereux pour le couple. Là, il y a un problème et beaucoup de couple n’arrivent pas à l’appréhender correctement parce que c’est dur et je peux comprendre que des jeunes couples n’en veuille pas. Sauf que c’est pour tout le monde pareil et personne ne peut y échapper. Du coup, il y a souvent des séparations.

C’est aussi le moment de prendre de bonnes résolutions pour l’année à venir. Elles durent quinze jours à tout casser et, ensuite, tout redevient comme avant. Cette fois, je vais vraiment les tenir. La première est d’apprendre mon anglais pour les examens. J’ai plutôt intérêt à la tenir celle-là !

A bientôt,

Chloé

 

Reprendre les études à trente ans passés

Reprendre les études
Reprendre les études

Bonjour,

Reprendre les études à trente ans passés ? Oui, ça peut paraître exotique mais c’est monnaie courante dans l’enseignement supérieur. Et puis, je n’ai pas passé l’âge de péremption quand même !!!

Pour cette année, je vais la faire par correspondance et pour la deuxième année, je verrai si je suis reçue. Je ne mets pas la charrue avant les bœufs, c’est meilleur pour mon équilibre psychique.

Je m’embarque donc pour cinq ans si tout va bien et je serai psychologue. Il me tarde de l’être vraiment ; j’ai compris la leçon. Dire “non je ne veux pas”, c’est possible aussi….

Bon, revenons à nos moutons. Les cours par correspondance sont à demander lors de l’inscription administrative ; pas avant. Il y a des formulaires qui sont sur le web pour certaines fac. La mienne les fait. Il est donc possible de faire ses choix avant. Plutôt pratique pour une fois malgré le manque d’organisation de cette fac qui est réputée pour ça. Quant à Parcoursup, je pense qu’on devrait revenir aux méthodes d’avant où on demandait simplement à s’inscrire sans avoir toute cette procédure à subir.

Avant, il suffisait de porter les papiers sans avoir eu au préalable tout ce parcours du combattant. On venait à l’heure, on donnait les papiers qui étaient demandés et on repartait avec la carte étudiante.

Je vous dis à mardi pour un prochain article et n’hésitez pas à commenter si le cœur vous en dit.

Chloé

 

 

 

Faire des études par correspondance

cours par correspondance
Cours par correspondance

Bonjour,

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler des études par correspondance. Pour ceux qui ne savent pas, c’est possible même à l’université.

1- Comment ?

Il suffit d’être inscrit pour y avoir droit. Une fois votre inscription administrative bouclée, il est possible de s’inscrire pour des cours par correspondance. Dans la fac que je fréquente, les cours sont disponible quelques jours après l’inscription aux études à distance. On les reçoit chez soi et il n’y a plus qu’à travailler.

2- Pourquoi ?

Personnellement, je suis dans la trentaine et je n’ai pas envie de me retrouver avec des petits jeunes de dix-huit ans. Je n’ai rien contre eux mais je trouve que j’ai passé l’âge des gamineries. Et niveau logistique, c’est plus pratique. Pas de car pour aller en cours tous les jours.

3- Dans toutes les filières ?

Dans ma fac, il n’y a pas de souci. Par contre, renseignez-vous auprès de la scolarité avant pour savoir si vous pouvez le faire pour toutes vos années d’université. Ou alors vous vous concentrez sur ce que vous avez à faire et vous voyez en L2 si vous pouvez continuer comme ça. C’est ce que je vais faire.

Les autres articles liés à la fac :

Pour ceux qui rentrent à l’université : ce qu’il faut savoir !

Mes livres préférés

Mes livres préférés
Mes livres préférés

Bonjour,

Aujourd’hui, on se retrouve pour une liste de mes livres préférés. Je n’en mets pas beaucoup parce que je dois me limiter un peu quand même… Mais j’en mettrai beaucoup plus si je le voulais.

1- Le silence de la mer de Vercors

2- Germinal de Zola

3- L’archipel du Goulag de Soljenitsyne

4- Les tomes de Heidi de Johanna Spyri

5- La psychanalyse des contes de fée de Bruno Bettelheim

6- C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment d’Ariel Spiegler

Je connaissais certains des auteurs et je les garde fort dans mon cœur. J’aime ces livres mais c’est une liste exhaustive parce que je ne vais pas pouvoir tous vous les citer malheureusement. Ils sont trop nombreux. J’aime Giono (un écrivain provençal) aussi. Le Hussard sur le toit est mon préféré de cet auteur. C’est le livre qui a eu le plus de succès pour cet auteur aujourd’hui décédé.

Le silence de la mer m’a donné une idée pour résister aux personnes qui vous embêtent. Il suffit de ne pas répondre et de continuer ses occupations quotidiennes. Comme ça, si vous êtes blessée, le “méchant” ne peut pas le voir. Et vous pensez à autre chose.

Germinal est un roman qui se passe dans le Nord et qui m’a fait découvrir cette région et le monde des miniers puisque presque tous les personnages le sont.

La psychanalyse des contes de fées est un livre très cher à mon cœur et il le restera. Le nom de l’auteur me fait penser à quelqu’un qui nous a quittés et que je n’oublierais jamais.

Pour ceux qui rentrent à l’université : ce qu’il faut savoir !

Pour ceux qui rentrent à l'université : ce qu'il faut savoir pour réussir !
Pour ceux qui rentrent à l’université : ce qu’il faut savoir pour réussir !

Bonjour,

Aujourd’hui, on se retrouve pour un deuxième article Back to School. Je vais parler des fournitures pour la fac et des périodes propices pour aller les acheter. Cette année, la mode est d’aller les acheter chez Hema et Action. Mais Carrefour ou Auchan sont un tout petit plus cher mais il y a plus de choix.

1- Différents types de cours

D’abord, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a différents types de cours et d’organisation. Il y a les cours magistraux (en amphi) et les autres. Les TD     ( travaux dirigés), etc. Ils sont en classe de trente à trente-cinq élèves de TD. Les ordinateurs sont autorisés en cours magistraux mais pas dans les autres cours. Feuilles et Bic pour tout le monde.

2- Prévoir les fourniture à l’avance

Il faut donc prévoir ses fournitures à l’avance. Je vous conseille de vous acheter un trieur et un grand classeur pour y mettre tous vos cours une fois les fiches terminées. Nous sommes peu à avoir un ordinateur en cours magistral d’où le trieur et les feuilles. L’ordinateur pèse plus lourd.

Back to school : premier article

Back to school : premier article

Back to School
Back to School

Bonjour,

Je commence la série Back to School.

1- La rentrée

Elle s’annonce déjà avec les fournitures scolaires dans les magasins. Les élèves ont la possibilité de choisir de choisir leurs fournitures dès le mois de juillet d’ou mon article Back to School. Ce sera le début d’une petite série d’articles pour la rentrée.

2- Les parents stressés

Les enfants sont à peine en vacances qu’il faut déjà envisager la reprise. Je trouve ça décourageant. Ils sont tous contents d’avoir des vacances et elles commencent (pour certains) par la liste des fournitures scolaires

Quand j’étais petite, la première chose que je choisissais était le cahier de texte. Je rêvais d’avoir un agenda comme les grands.

3- Les courses à deux jours de la rentrée

Deux jours avant est une horreur et une mauvaise idée d’y aller. Or, entre les caddy et le monde, il vaux mieux faire les fournitures début août. Les mères sont angoissées parce qu’elles ont peur de dépasser leur budget fourniture et elles incitent leurs enfants à ne pas trop dépenser.

 

Le respect et l’humilité

Marseille Vieux Port
Marseille Vieux Port

Bonjour,

Sommes-nous encore respectueux ?

Selon moi, le respect et l’humilité sont des valeurs en perdition dans notre société. Je pense que c’est dommage.

Marseille

Je viens d’une ville où toutes les cultures se mélangent et où l’on vit en harmonie avec ses voisins (ou presque). Ma ville est comme la Tour de Babel : cosmopolite et harmonieuse. Il n’y a pas de guerre de religion chez nous. Nous vivons tous en nous respectant les uns les autres. Une famille comorienne peut vivre avec des voisins italiens sans que ça tourne vinaigre. En conséquence, nous avons des voisins qui viennent de tous les coins du monde.

J’aime beaucoup vivre dans cette ville. Je prends des bains de jouvence de temps en temps et tout se passe bien pour moi. Je suis bien au bord de la mer.

Le respect s’apprend avec l’éducation des parents

En plus de cela, les vacances sont là. En plus, l’été est chaud et les bains de mer sont les bienvenus. Les parents apprennent aux enfants à ne pas courir quand ils passent devant les serviettes des gens, ils grondent quand ils ne font pas attention.

Le respect est important à Marseille. Par conséquent, nous nous considérons plus comme une communauté que comme les habitants d’une grande agglomération. Nous pensons que le respect de l’autre et l’humilité sont deux valeurs très importantes. Ils nous permettent de nous entendre les uns avec les autres.