Quoi faire à la plage hormis se baigner ?

Que faire à la plage ?
Que faire à la plage ?

Bonjour,

Aujourd’hui, je reviens avec un thème d’actualité et récurrent puisque c’est toutes les années pareil pour ceux qui partent en vacances ou qui travaillent dans une ville où il y a une plage. Moi, j’ai cette chance de vivre proche de la mer, je peux y aller souvent du coup.

Quoi faire à la plage hormis se baigner ? Plein de choses.

1- La lecture

Le dernier livre d’un auteur à la mode est sorti ? Vous avez tout le temps pour le lire sur votre serviette en bronzant tranquillement pendant que jules et les enfants jouent dans l’eau. Les enfants qui ne savent pas nager doivent obligatoirement avoir des brassards.

2- Le bronzage

Envie de prendre des couleurs ? Rien de mieux que vous allonger sur votre serviette en étant protégé des coups de soleil par une crème solaire qui a un fort indice de protection en fonction de votre carnation. Pensez à boire parce que le soleil dessèche la peau à vitesse grand V.

3- Faire une partie de volley

Vous êtes plusieurs adultes et il y a un emplacement réservé sur la plage avec un filet pour jouer au ballon. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’entrain de vos amis/famille qui veulent jouer ? Pensez à la crème solaire comme dit précédemment et partez jouer. C’est aussi le moment de renforcer les liens qui forment de beaux souvenirs une fois les vacances terminées ou de faire de nouvelles connaissances pourquoi pas.

Il y a plein de choses à faire sur une plage, je fais, une nouvelle fois appel à votre créativité. Je vous ai parlé des choses les plus évidentes mais il y a la possibilités de faire des jeux et de s’amuser sans embêter les autres qui sont vos voisins pour cette fois. Une autre idée : jouer à la pétanque.

A bientôt et bon mois d’août, en vacances ou pas

Chloé

 

Que faire quand il pleut pendant les vacances ?

Que faire quand il pleut en vacances
Que faire quand il pleut en vacances

Bonjour,

Bientôt le premier mois de vacances terminé et il a beaucoup plu ces derniers jours. La canicule semble finie. Bref, il est temps de ressortir dehors sans avoir à trop se protéger de la chaleur. Mais qu’avez vous fait pendant qu’il faisait mauvais temps ?

1- Rester à la maison

Les sudistes savent bien que c’est la meilleure solution. Ils ont chez eux toute une panoplie de jeux qui permet de faire passer le temps gaiement. Sans oublier la sieste traditionnelle pendant l’après-midi. C’est un moment de détente qui nous aide à supporter la chaleur de l’été ou la froideur de l’hiver où il pleut bien plus qu’en été. C’est pour ça que tout le monde ouvre grand les fenêtres quand on est en été et qu’il pleut. L’air se rafraîchit considérablement et devient très agréable. Le seul bémol est de faire attention aux moustiques qui sont de sortie pour vous piquer.

2- Etre dehors quand il pleut

Il y a surement des musées ou des attractions en intérieur à faire pendant l’été sur votre lieu de vacances. Même certains villages en proposent donc si vous êtes dans une ville, vous avez plus de chance d’arriver à trouver une activité qui plaise à toute la famille.

Les parcs d’attractions ont la côte en été. Vous êtes doublement mouillé : par la pluie et par l’eau des piscines des activités de votre centre d’attractions. A Antibes, dans le Sud, il y a Marineland par exemple. Il y a des démonstrations avec les dauphins et un aquarium pour se faire peur avec des requins si je ne me trompe pas. De toute façon, je vous conseille d’aller à l’Office du Tourisme, ils sauront comment répondre à vos questions mieux que moi. Ce n’est pas mon métier mais je suis sudiste et je sais quand même certaines choses.

Voilà, je pense avoir tout dit dans cet article. Je pense qu’il y a un choix infini de choses qu’on peut faire en vacances. Inventer, remettre des jeux sur la table ou regarder des films avec la télé ou l’ordinateur. A vous d’être créatif maintenant !

A bientôt,

Chloé

 

Dire adieu à la toxicité

Dire adieu aux relations toxiques
Dire adieu aux relations toxiques

Bonjour vous tous,

Comment dire adieu à la toxicité dans votre vie ? Comment avoir des relations saines avec les autres ?

1- Se débarrasser de la toxicité dans votre vie

Vous n’en pouvez plus des problèmes avec les autres qui vous critiquent sans arrêt ou autre ? Mettez-vous un peu à l’écart et réfléchissez. Est-ce que ça vient de moi ou des autres qui ne comprennent pas ce que je suis ? Vous, en personne saine d’esprit, vous connaissez votre valeur intrinsèque. Et les reproches de l’autre ne sont pas fondés. Que faire ? Soit vous passez au-dessus, soit vous demandez une explication. Et vous choisissez de rester comme vous êtes ou de changer.

2- Comment savoir si l’autre est toxique ?

Vous sentez qu’il y a quelque chose de pas clair chez une personne que vous considérez comme un(e) ami(e). Naturellement, vous voulez savoir ce que c’est et vous commencez à poser des questions. L’autre le prend mal et s’énerve pour de bon. Comme toujours, il/elle refuse de se remettre en question et vous culpabilise en faisant reposer la faute sur vous. Vous en avez marre et vous partez de l’endroit que vous fréquentez. En y réfléchissant à tête reposée, vous vous faites la réflexion que, quand même, il y a des problèmes dans cette relation et que ce n’est pas de votre faute. En analysant plus profondément la question, vous faites le constat qu’il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Vous acceptez de revoir cette personne et vous discutez de votre ressenti et du sien. Comme d’habitude, il n’est pas possible de vous exprimer et vous renoncez à continuer une discussion stérile. Vous partez.

3- Avoir des relations saines

Vous êtes parti(e) de l’endroit de rendez-vous excédé(e). En rentrant chez vous, vous décidez d’aller sur Facebook et de faire du tri dans vos connaissances. Vous commencez par bloquer la personne dont nous avons parlé précédemment. Et à chaque fois, vous vous dites pourquoi vous faites ça. Et normalement, votre horizon devrait être un peu élargi.

Voilà, avoir des relations saines commencent par virer les relations malsaines de votre vie.

A dimanche pour de nouvelles aventures,

Chloé

 

 

Les indispensables pour la plage

shutterstock_198679247 couv
Les indispensables pour la plage

Bonjour,

Aujourd’hui je reviens avec un article spécial vacances d’été. Le sujet est plus léger que les autres articles parce que moi aussi, en bonne sudiste que je suis, j’ai appris ces règles dès ma plus tendre enfance.

1- Pour les bouts de chou

Si vous avez des bouts de chou, il va sans dire qu’une bonne protection est un gage de réussite pour la journée à la mer. Indice 50, pas moins. En plus de ça, le chapeau et un tee shirt sont obligatoires si vous avez des tous petits ou même pour les plus grands qui en profitent sur la plage à jouer avec leurs ustensiles de plage.

2- La protection solaire

L’indice de protection varie en fonction de votre bronzage de départ. Si vous êtes naturellement halé, un indice 30 protection totale devrait suffire. Par contre, si vous êtes blanc, blanche, l’indice 50 est plus que recommandé pour cramer au soleil.

3- Boire beaucoup

Le soleil est chouette à cette période de l’année. Il fait beau, vous vous êtes mis(e) à comater sur votre serviette, et vous oubliez de boire régulièrement.  Etre en vacances ne devrait pas vous faire oublier les choses importantes comme préserver votre santé. En été, on a tendance à se déshydrater et la seule solution est de boire beaucoup et régulièrement. Oui, les bouteilles, ça pèse lourd dans le sac. Buvez les et elles seront légères après.

4- Entre 14h et 16h

Dans le sud en été, les habitants savent que c’est l’heure de la sieste et pour cause puisqu’il est compliqué, même pour nous, de sortir aux heures les plus chaudes. La plage l’après-midi nécessite d’appliquer toutes les règles que j’ai cité plus haut.

Petit conseil pour finir : si vous ne voulez pas vous exposer trop longtemps, le système de parasol et de tentes pour la plage peut vous assurer de l’ombre au lieu d’une exposition au soleil qui devient compliqué quand on reste trop longtemps au soleil. La Biafine fait des merveilles sur les coups de soleil.

Voilà, je pense ne rien avoir oublié. Je vous laisse rôtir au soleil sans la rabat-joie qui vous dit de faire attention au soleil.

A la semaine prochaine,

Chloé

Comment vaincre ses peurs ?

Bonjour,

Je reviens en ce dimanche pour vous parler de la façon dont j’ai vaincu mes peurs. Et oui, c’est possible ! Je vous explique tout ça tout de suite.

Pour les vaincre, il n’y a pas de meilleur façon que de les affronter. Bon, vous allez me dire : et si j’ai peur de mourir ? C’est une peur qui est très fréquente chez les humains à partir du moment où nous avons conscience que ça arrivera un jour. Pour l’affronter, il n’y a pas trente-six solutions. Il faut accepter que ça arrivera un jour quand notre heure sera venue.

Vous avez peur de l’orage ? Acceptez de comprendre que le toit ne va pas vous tomber dessus à chaque fois que les éclairs vous tombent sur le râble. C’est plus le tonnerre qui vous fait peur ? A cause du bruit ? Oui, je comprends. Mais si vous vous forcez à rester calme quand ça se déchaîne dehors ? Ce ne serait pas mieux ? Oui, c’est dur d’affronter une peur ancrée en vous mais si vous ne le faites pas, vous n’y arriverez jamais. Elle continuera de vous pourrir la vie et sans doute à ceux qui vivent avec vous aussi.

A part les exemples que je viens de donner, il y a un mode d’emploi pour s’en débarrasser à chaque fois. A vous de le trouver parce que mes conseils sont efficaces (je les aient testés) mais je ne suis pas à votre place. Chacun réagit différemment face à ses peurs. Et tant mieux parce que nous sommes tous unique et nous appréhendons la vie d’une façon différente pour chacun d’entre nous. Et si vous n’y arrivez pas tout seul, il y a toujours la solution de voir un thérapeute pour en parler et les faire partir définitivement.

Je vous souhaite un bon début de vacances.

Chloé

 

La psychothérapie

psychothérapie
Psychothérapie

Bonjour,

Le sujet du jour est la psychothérapie. On connait tous le nom mais très peu savent réellement ce que c’est en réalité. Et c’est tant mieux de ne pas en passer par là. La psychothérapie s’adresse à tous les profils, quelque soit votre classe sociale et vos soucis qui vous parasitent.

Cette pratique est très courante et c’est celle qui se pratique le plus avec la psychanalyse (Freud, Introduction à la psychanalyse). Mais la psychanalyse et la psychothérapie sont deux pratiques totalement différentes. Une demande un canapé et l’autre peut se faire assis dans un fauteuil. Le psychiatre vous pose des questions et à vous d’y répondre du mieux que vous pouvez. C’est un discours à bâton rompu qui se termine à la fin de la séance et qui recommence au rendez-vous suivant. La discussion se base essentiellement sur la résolution des problèmes qui ont amené à consulter un médecin.

Les problèmes peuvent être de toutes natures, puisque nous sommes tous différents. Nous ne menons pas tous la même vie et les difficultés vont de pair avec les duretés de la vie. L’existence est jonchée de moments désagréables et c’est comme çà.

J’espère ne pas avoir froissé quelqu’un mais la psychothérapie avec un thérapeute s’avère parfois indispensable et il n’y a pas de honte à consulter un psychiatre.

A dimanche prochain pour un nouvel article.

Chloé

 

Le but d’une thérapie

En thérapie
Déroulement d’une thérapie

Bonjour,

Aujourd’hui, je reviens avec un article sur le but de la thérapie en cabinet de psychiatre et psychologue. ATTENTION AUX CHARLATANS !

Le but d’une thérapie peut être pour résoudre des problèmes, se sentir mieux dans sa peau et sa vie. A chaque fois que vous êtes devant un mur que vous n’arrivez pas à franchir seul(e), vous pouvez frapper à la porte de professionnels. Ils vous recevront et essayerons de vous trouver la solution la plus juste pour résoudre votre souci de santé.

Le développement personnel fait aussi partie de votre santé car le cerveau, le siège de votre pensée, est l’organe qui dirige votre vie à travers le psychisme. Vos émotions font partie intégrante de votre psychisme ainsi que tout ce qui régit votre vie émotionnelle ou autre. Si vous négligez cette partie de votre corps, il vous tirera la sonnette d’alarme en vous créant des émotions négatives qui perdureront jusqu’à ce que vous ne les ressentiez plus. Vous pouvez résoudre vos problèmes tout seul(e) ? Super ! Allez-y ! Mais ne négligez rien dans ces cas-là car le moindre oubli et tout devra être recommencé. Avec l’aide d’un professionnel de santé cette fois-ci. Alors à vous de voir.

Personnellement, je préfère ne plus perdre mon temps et je vais voir quelqu’un même si c’est pour une courte durée car la santé mentale est aussi importante que la santé physique. Je ne suis pas une de ces personnes qui font perdre leur temps aux professionnels de santé, non. Quand je crie au loup, il y a vraiment un loup.

Ce choix de se faire aider ou pas est personnel et propre à chacun. Comme je le dis plus haut, si vous pensez y arriver seul(e), tant mieux. Si vous vous faites aider, tant mieux aussi. Chacun a une vision des choses différente et c’est tant mieux.

Voilà, c’est à peu près tout sur ce sujet qui mériterait une série d’articles tellement le sujet de la thérapie est vaste et complexe.

 

Les idées reçues

Les idées reçues
Lutter contre les idées reçues

Bonjour,

Cet article traitera des idées reçues. Je vous ai parlé de la schizophrénie dans un article précédent. Il y a beaucoup à dire pour chasser la peur des gens par rapport à cette maladie. Les schizophrènes ne sont pas dangereux pour les autres : c’est une idée reçue.

Une idée reçue est une image ou des pensées associées à une situation présente dans nos vies de terriens. Mais il n’en est pas toujours comme ça. Souvent, les idées reçues viennent de la peur des autres face à une situation donnée. L’éducation joue beaucoup dans la naissance des préjugés et donc, ensuite, des idées reçues. Tout se coordonne dans la tête pour créer ces processus d’assimilation qui fabriquent ces phénomènes.

Voilà comment ces idées se transmettent de générations en générations et ne changent pas. Néanmoins, ce n’est pas parce que ces idées se transmettent qu’il ne faut pas essayer d’y mettre fin pour toujours. Le but de la vie est de grandir, pas de rester au même stade. Nous naissons et ensuite, nous avons toute notre vie pour s’améliorer. Essayer d’avoir l’esprit ouvert est une partie importante du travail dans sa quête pour avoir un esprit sain et la transmission se fait après s’être renseigné sur le sujet sauf si un des enfants demande quelque chose qui nécessite de répondre tout de suite.

Essayez de bannir les idées reçues de votre langage, ce serait déjà une bonne chose. Un enfant croit toujours ce que les adultes disent et ils n’ont pas encore l’esprit critique qui les forgera par la suite. En tant que parent il me semble qu’être transparent sur certains sujets, lui dire que vous ne savez pas mais que vous allez essayer de répondre à sa question après s’être renseigné, ce serait une bonne chose.

Voilà, c’est tout pour cet article en espérant que tout va bien pour vous.

A bientôt,

Chloé

L’activité neuronale

Bonjour,

Je reviens ici pour décrypter ce que peux être l’activité neuronale. Je vais vous dire ce que c’est et quelles sont les conséquences pour notre corps et notre esprit.

1- Qu’est ce que c’est ?

L’activité neuronale se passe dans notre cerveau, dans le cervelet plus précisément. Le cervelet est donc une partie de notre cerveau. En rouge sur l’image.

Résultat de recherche d'images pour "anatomie cerveau"

Les neurones se trouvent principalement dans le cerveau mais la zone du cervelet est celle qui diffuse le plus d’information. Les informations que le cerveau reçoit passent de neurones en neurones grâce aux synapses. Ce sont des terminaisons nerveuses qui sont là uniquement pour la transmission des informations. Tout notre cerveau est constitué ainsi.

Résultat de recherche d'images pour "anatomie neurone"

La terminaison axonale est reliée à un autre neurone qui reçoit l’information par ses dendrite. La synapse est reliée à un autre neurone par ses dendrites, etc. Tous les neurones sont reliés entre eux par leurs synapses.

2- Quelles conséquences ?

Nos neurones sont des milliers, ils ne se régénèrent plus à partir de la vingtaine mais il y en a suffisamment pour pouvoir être vaillant toute la vie ou presque. La maladie d’Alzheimer montre que les neurones parfois se perdent irrémédiablement jusqu’à rendre malade.

L’activité neuronale permet au corps de fonctionner normalement. Votre bras bouge parce que vous avez le désir de le mouvoir et vous y arrivez parce que votre cerveau a reçu l’ordre de le faire bouger.

A bientôt,

Chloé

La réincarnation

La réincarnation
La réincarnation

Bonjour,

Nous allons parler ésotérisme aujourd’hui. Et plus particulièrement de la réincarnation de nos âmes. Ce que peu de personnes savent c’est que ça concerne tout le monde quelque soit la religion. Nous avons tous une âme, nous ne pourrions pas être un humain(e) sans cela. Nous avons tous un un physique et un mental dans lequel il y a votre âme plus ou moins gentille ou méchante. Il y en a aussi qui sont revenues et qui mettent certaines personnes sous emprise psychologique.

C’est l’âme qui choisit de se réincarner dans une personne : cet être humain est « élu » et devra supporter son âme toute sa vie jusqu’à sa mort. Parfois, les fantômes du passé reviennent pour nous hanter mais c’est à nous de faire face pour ne pas se laisser dominer par eux.

Avoir une âme n’est pas vraiment une histoire de religion mais elle définit ce que nous sommes au plus profond de nous. Parfois, ça se passe bien et d’autre fois très mal. C’est selon. La bêtise et la méchanceté vont de pair avec une mauvaise âme. La gentillesse et la douceur avec une belle âme.

Une mauvaise âme peut se changer si le détenteur de cette âme est décidé à faire quelque chose pour aller mieux. Une thérapie s’impose surtout quand on a sauvé le monde en faisant de son mieux pour qu’une guerre n’éclate pas. Merci ! @message personnel.