Vacances, quand tu nous quittes…

Vacances, quand tu nous quittes...
Vacances, quand tu nous quittes…

Bonjour,

La rentrée des classes est demain. Nos chères têtes blondes retournent à l’école. C’est l’occasion pour faire du tri et du rangement à la maison et au boulot pour recommencer l’année sous de bons auspices.

1- Faire du tri

C’est bien beau mais comment ne pas procrastiner devant la tâche à accomplir ? Videz vos placards, vos armoires, tous les contenants et commencez une pièce par une pièce. La salle de bains est généralement l’endroit où il y a plus de fouillis. Je ne parle même pas du maquillage qui s’entasse et qu’on ne mets pratiquement jamais. « Je pourrais m’en servir quand j’irai à une fête ». Combien de personnes se disent ça et laissent des choses chez elle alors qu’elles pourraient en faire profiter à d’autres personnes ?

2- Ranger les placards

Une fois le tri terminé, il est possible de ranger les tiroirs où vous avez fait un gain de place en prenant la place que vous aviez mis à chaque objet initialement. Une fois tout rangé et la poussière des meubles éradiquée, vous pouvez considérer que vous en avez terminé avec le rangement.

3- Où donner les affaires que vous avez triées ?

Il existe de nombreuses associations qui permettent de recycler vos affaires. Le but est de donner ces affaires. Elles doivent donc être nickels. Pas de tissu décoloré, pas de vêtements troués, etc. Ces affaires sont bonnes à être jetées, tout simplement. Alors, pensez aux autres, c’est bien mais ne pas leur donner des affaires qu’on ne met plus parce que trop usées, c’est mieux.

A dimanche prochain

Chloé

Souvenirs de vacances

Corse
Bonifacio en Corse

Bonjour,

Aujourd’hui, l’article est un sujet d’actualités : l’amer retour à la réalité après de supers belles vacances. Avec mon compagnon, nous sommes allés en Corse. Ce fut un super voyage et on était triste d’en partir. On est tous les deux bien bronzés et on a des beaux souvenirs plein la tête.

Petite, je rêvais d’y aller et puis le jour tant attendu est arrivé. Mon père a rassemblé toute sa famille corse et nous sommes tous partis nous changer les esprits dans cette île des délices. Attention, en Corse, il y a les deux : le délice gustatif et le visuel. C’est tellement beau là-bas ! Il n’y a pas que les plages, il y a plein de choses à voir qui n’ont rien à voir avec les bains de mer. Il y a les paysages du bord des routes, plein de virages pour ceux qui aiment, les villes, etc. Par exemple, le cœur des Calanques de Piana qui est très célèbre et que les touristes mettent sur Google via les réseaux ou autre. Ce sont mes souvenirs de vacances à moi.

Les souvenirs prennent deux formes : les conscients et les inconscients. Lorsque vous êtes réveillé, ils prennent la forme d’une verbalisation orale et c’est ce que vous racontez une fois que vous êtes rentré(e). Ceux qui vous demandent de leur raconter font appel à vos souvenirs et attendent éventuellement d’avoir une destination pour de futures vacances. Ou pas. Les souvenirs inconscients se fabriquent grâce aux rêves que vous faites. Vous fabriquez vos souvenirs à partir de vos sens qui sont inconscients pour vous mais qui travaillent sans que vous le sachiez.

Voilà, les vacances sont finies, l’an prochain nous repartirons peut être ou peut être pas. Nous verrons mais nous avons encore plein de choses à voir en Corse ou dans un autre pays.

A dimanche prochain.

Chloé

 

Vacances

Bonjour,

Juste un petit mot pour m’excuser de ne pas avoir posté d’article dimanche.

Je suis partie en vacances et j’ai ressenti le besoin de faire un break pour profiter pleinement de ce séjour annuel. je n’ai pas eu le temps de le planifier avec tout ce qu’il y a eu pour l’organiser.

A dimanche sans faute.

Chloé

Ecrire un livre

Ecrire un livre
Ecrire un livre

Bonjour,

Ecrire un livre : sujet passionnant et qui change un peu de l’ordinaire. Ecrire un livre peut être thérapeutique s’il ressemble à un défouloir. Personnellement, j’ai essayé cette technique et ça m’a permis de faire un deuil car j’ai compris l’utilité de certaines phrases toutes faites mais vraies une fois que j’ai réfléchi un peu à la situation.

1- Le brouillon

Nous sommes d’accord pour dire que pour écrire un livre, il faut être inspiré. En ce qui me concerne, je laisse venir et quand c’est l’heure de prendre un papier et un stylo, je le fais et je laisse les mots défiler de mon cerveau au stylo. Je ne fais pas de plan détaillé de ce que je veux écrire, je me contente juste d’un brouillon. L’avantage avec un brouillon, c’est que les idées peuvent être remaniées à l’infini. D’une idée, on passe à l’autre et tout s’enchaîne très bien.

2- L’écriture définitive

Il est temps de passer du brouillon au vrai livre proprement dit. Normalement, à cette étape, vous savez tout ou presque de votre livre. Ou tout du moins, vous avez une idée très précise de tout ce qu’il va contenir. Vous n’avez qu’à vous mettre votre ordinateur en état de marche et de copier votre brouillon. Le but de cette étape est de taper mot pour mot mais il faut aussi commencer à envisager l’aspect final et donc, de commencer à modifier le brouillon un petit peu.

3- Correction

Je ne vous cache pas que cette étape et de loin la plus fastidieuse. Mais elle est indispensable. Que vous vouliez publier votre livre ou pas, vous êtes de toute façon obligé de passer par là. Il existe plusieurs logiciels qui pourraient vous aider. Mais n’allez surtout pas trop vite, la correction est indispensable à tout manuscrit.

Un bon livre ne se fait pas en une semaine mais en plusieurs semaines voire quelques mois. Avoir fini l’écriture clos une étape et estimer qu’il peut paraître, par une maison d’édition ou en auto-édition, est l’aboutissement de tout le travail que vous avez fourni.

A bientôt,

Chloé

Quoi faire à la plage hormis se baigner ?

Que faire à la plage ?
Que faire à la plage ?

Bonjour,

Aujourd’hui, je reviens avec un thème d’actualité et récurrent puisque c’est toutes les années pareil pour ceux qui partent en vacances ou qui travaillent dans une ville où il y a une plage. Moi, j’ai cette chance de vivre proche de la mer, je peux y aller souvent du coup.

Quoi faire à la plage hormis se baigner ? Plein de choses.

1- La lecture

Le dernier livre d’un auteur à la mode est sorti ? Vous avez tout le temps pour le lire sur votre serviette en bronzant tranquillement pendant que jules et les enfants jouent dans l’eau. Les enfants qui ne savent pas nager doivent obligatoirement avoir des brassards.

2- Le bronzage

Envie de prendre des couleurs ? Rien de mieux que vous allonger sur votre serviette en étant protégé des coups de soleil par une crème solaire qui a un fort indice de protection en fonction de votre carnation. Pensez à boire parce que le soleil dessèche la peau à vitesse grand V.

3- Faire une partie de volley

Vous êtes plusieurs adultes et il y a un emplacement réservé sur la plage avec un filet pour jouer au ballon. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par l’entrain de vos amis/famille qui veulent jouer ? Pensez à la crème solaire comme dit précédemment et partez jouer. C’est aussi le moment de renforcer les liens qui forment de beaux souvenirs une fois les vacances terminées ou de faire de nouvelles connaissances pourquoi pas.

Il y a plein de choses à faire sur une plage, je fais, une nouvelle fois appel à votre créativité. Je vous ai parlé des choses les plus évidentes mais il y a la possibilités de faire des jeux et de s’amuser sans embêter les autres qui sont vos voisins pour cette fois. Une autre idée : jouer à la pétanque.

A bientôt et bon mois d’août, en vacances ou pas

Chloé

 

Que faire quand il pleut pendant les vacances ?

Que faire quand il pleut en vacances
Que faire quand il pleut en vacances

Bonjour,

Bientôt le premier mois de vacances terminé et il a beaucoup plu ces derniers jours. La canicule semble finie. Bref, il est temps de ressortir dehors sans avoir à trop se protéger de la chaleur. Mais qu’avez vous fait pendant qu’il faisait mauvais temps ?

1- Rester à la maison

Les sudistes savent bien que c’est la meilleure solution. Ils ont chez eux toute une panoplie de jeux qui permet de faire passer le temps gaiement. Sans oublier la sieste traditionnelle pendant l’après-midi. C’est un moment de détente qui nous aide à supporter la chaleur de l’été ou la froideur de l’hiver où il pleut bien plus qu’en été. C’est pour ça que tout le monde ouvre grand les fenêtres quand on est en été et qu’il pleut. L’air se rafraîchit considérablement et devient très agréable. Le seul bémol est de faire attention aux moustiques qui sont de sortie pour vous piquer.

2- Etre dehors quand il pleut

Il y a surement des musées ou des attractions en intérieur à faire pendant l’été sur votre lieu de vacances. Même certains villages en proposent donc si vous êtes dans une ville, vous avez plus de chance d’arriver à trouver une activité qui plaise à toute la famille.

Les parcs d’attractions ont la côte en été. Vous êtes doublement mouillé : par la pluie et par l’eau des piscines des activités de votre centre d’attractions. A Antibes, dans le Sud, il y a Marineland par exemple. Il y a des démonstrations avec les dauphins et un aquarium pour se faire peur avec des requins si je ne me trompe pas. De toute façon, je vous conseille d’aller à l’Office du Tourisme, ils sauront comment répondre à vos questions mieux que moi. Ce n’est pas mon métier mais je suis sudiste et je sais quand même certaines choses.

Voilà, je pense avoir tout dit dans cet article. Je pense qu’il y a un choix infini de choses qu’on peut faire en vacances. Inventer, remettre des jeux sur la table ou regarder des films avec la télé ou l’ordinateur. A vous d’être créatif maintenant !

A bientôt,

Chloé

 

Dire adieu à la toxicité

Dire adieu aux relations toxiques
Dire adieu aux relations toxiques

Bonjour vous tous,

Comment dire adieu à la toxicité dans votre vie ? Comment avoir des relations saines avec les autres ?

1- Se débarrasser de la toxicité dans votre vie

Vous n’en pouvez plus des problèmes avec les autres qui vous critiquent sans arrêt ou autre ? Mettez-vous un peu à l’écart et réfléchissez. Est-ce que ça vient de moi ou des autres qui ne comprennent pas ce que je suis ? Vous, en personne saine d’esprit, vous connaissez votre valeur intrinsèque. Et les reproches de l’autre ne sont pas fondés. Que faire ? Soit vous passez au-dessus, soit vous demandez une explication. Et vous choisissez de rester comme vous êtes ou de changer.

2- Comment savoir si l’autre est toxique ?

Vous sentez qu’il y a quelque chose de pas clair chez une personne que vous considérez comme un(e) ami(e). Naturellement, vous voulez savoir ce que c’est et vous commencez à poser des questions. L’autre le prend mal et s’énerve pour de bon. Comme toujours, il/elle refuse de se remettre en question et vous culpabilise en faisant reposer la faute sur vous. Vous en avez marre et vous partez de l’endroit que vous fréquentez. En y réfléchissant à tête reposée, vous vous faites la réflexion que, quand même, il y a des problèmes dans cette relation et que ce n’est pas de votre faute. En analysant plus profondément la question, vous faites le constat qu’il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Vous acceptez de revoir cette personne et vous discutez de votre ressenti et du sien. Comme d’habitude, il n’est pas possible de vous exprimer et vous renoncez à continuer une discussion stérile. Vous partez.

3- Avoir des relations saines

Vous êtes parti(e) de l’endroit de rendez-vous excédé(e). En rentrant chez vous, vous décidez d’aller sur Facebook et de faire du tri dans vos connaissances. Vous commencez par bloquer la personne dont nous avons parlé précédemment. Et à chaque fois, vous vous dites pourquoi vous faites ça. Et normalement, votre horizon devrait être un peu élargi.

Voilà, avoir des relations saines commencent par virer les relations malsaines de votre vie.

A dimanche pour de nouvelles aventures,

Chloé

 

 

Les indispensables pour la plage

shutterstock_198679247 couv
Les indispensables pour la plage

Bonjour,

Aujourd’hui je reviens avec un article spécial vacances d’été. Le sujet est plus léger que les autres articles parce que moi aussi, en bonne sudiste que je suis, j’ai appris ces règles dès ma plus tendre enfance.

1- Pour les bouts de chou

Si vous avez des bouts de chou, il va sans dire qu’une bonne protection est un gage de réussite pour la journée à la mer. Indice 50, pas moins. En plus de ça, le chapeau et un tee shirt sont obligatoires si vous avez des tous petits ou même pour les plus grands qui en profitent sur la plage à jouer avec leurs ustensiles de plage.

2- La protection solaire

L’indice de protection varie en fonction de votre bronzage de départ. Si vous êtes naturellement halé, un indice 30 protection totale devrait suffire. Par contre, si vous êtes blanc, blanche, l’indice 50 est plus que recommandé pour cramer au soleil.

3- Boire beaucoup

Le soleil est chouette à cette période de l’année. Il fait beau, vous vous êtes mis(e) à comater sur votre serviette, et vous oubliez de boire régulièrement.  Etre en vacances ne devrait pas vous faire oublier les choses importantes comme préserver votre santé. En été, on a tendance à se déshydrater et la seule solution est de boire beaucoup et régulièrement. Oui, les bouteilles, ça pèse lourd dans le sac. Buvez les et elles seront légères après.

4- Entre 14h et 16h

Dans le sud en été, les habitants savent que c’est l’heure de la sieste et pour cause puisqu’il est compliqué, même pour nous, de sortir aux heures les plus chaudes. La plage l’après-midi nécessite d’appliquer toutes les règles que j’ai cité plus haut.

Petit conseil pour finir : si vous ne voulez pas vous exposer trop longtemps, le système de parasol et de tentes pour la plage peut vous assurer de l’ombre au lieu d’une exposition au soleil qui devient compliqué quand on reste trop longtemps au soleil. La Biafine fait des merveilles sur les coups de soleil.

Voilà, je pense ne rien avoir oublié. Je vous laisse rôtir au soleil sans la rabat-joie qui vous dit de faire attention au soleil.

A la semaine prochaine,

Chloé

Comment vaincre ses peurs ?

Bonjour,

Je reviens en ce dimanche pour vous parler de la façon dont j’ai vaincu mes peurs. Et oui, c’est possible ! Je vous explique tout ça tout de suite.

Pour les vaincre, il n’y a pas de meilleur façon que de les affronter. Bon, vous allez me dire : et si j’ai peur de mourir ? C’est une peur qui est très fréquente chez les humains à partir du moment où nous avons conscience que ça arrivera un jour. Pour l’affronter, il n’y a pas trente-six solutions. Il faut accepter que ça arrivera un jour quand notre heure sera venue.

Vous avez peur de l’orage ? Acceptez de comprendre que le toit ne va pas vous tomber dessus à chaque fois que les éclairs vous tombent sur le râble. C’est plus le tonnerre qui vous fait peur ? A cause du bruit ? Oui, je comprends. Mais si vous vous forcez à rester calme quand ça se déchaîne dehors ? Ce ne serait pas mieux ? Oui, c’est dur d’affronter une peur ancrée en vous mais si vous ne le faites pas, vous n’y arriverez jamais. Elle continuera de vous pourrir la vie et sans doute à ceux qui vivent avec vous aussi.

A part les exemples que je viens de donner, il y a un mode d’emploi pour s’en débarrasser à chaque fois. A vous de le trouver parce que mes conseils sont efficaces (je les aient testés) mais je ne suis pas à votre place. Chacun réagit différemment face à ses peurs. Et tant mieux parce que nous sommes tous unique et nous appréhendons la vie d’une façon différente pour chacun d’entre nous. Et si vous n’y arrivez pas tout seul, il y a toujours la solution de voir un thérapeute pour en parler et les faire partir définitivement.

Je vous souhaite un bon début de vacances.

Chloé

 

La psychothérapie

psychothérapie
Psychothérapie

Bonjour,

Le sujet du jour est la psychothérapie. On connait tous le nom mais très peu savent réellement ce que c’est en réalité. Et c’est tant mieux de ne pas en passer par là. La psychothérapie s’adresse à tous les profils, quelque soit votre classe sociale et vos soucis qui vous parasitent.

Cette pratique est très courante et c’est celle qui se pratique le plus avec la psychanalyse (Freud, Introduction à la psychanalyse). Mais la psychanalyse et la psychothérapie sont deux pratiques totalement différentes. Une demande un canapé et l’autre peut se faire assis dans un fauteuil. Le psychiatre vous pose des questions et à vous d’y répondre du mieux que vous pouvez. C’est un discours à bâton rompu qui se termine à la fin de la séance et qui recommence au rendez-vous suivant. La discussion se base essentiellement sur la résolution des problèmes qui ont amené à consulter un médecin.

Les problèmes peuvent être de toutes natures, puisque nous sommes tous différents. Nous ne menons pas tous la même vie et les difficultés vont de pair avec les duretés de la vie. L’existence est jonchée de moments désagréables et c’est comme çà.

J’espère ne pas avoir froissé quelqu’un mais la psychothérapie avec un thérapeute s’avère parfois indispensable et il n’y a pas de honte à consulter un psychiatre.

A dimanche prochain pour un nouvel article.

Chloé