Et si les pervers n'existaient plus ?
Et si les pervers n’existaient plus ?

Bonjour,

Et si les pervers n’existaient plus ? C’est une belle utopie, n’est-ce pas ? En tout cas, moi je trouve. Peut-être que des gens dans votre entourage vous l’ont déjà dit parce des personnes disent que les pervers n’existent pas. Pour ma part, je dis qu’ils existent et qu’ils font des ravages chez leur victime. Parce que oui, nous sommes des victimes, nous ne faisons pas exprès de nous attacher à ce genre de personnes.

Comment serait le monde s’ils n’existaient plus ? Il y a des chances qu’il soit un peu plus rose mais nous ne sommes pas non plus chez les Bisounours et ils existent bel et bien malheureusement. J’en ai rencontré un qui ne m’a laissé que la peau sur les os. Et encore…

S’ils n’existaient pas, les « méchants » seraient matés facilement et pour longtemps. Les vampires psychiques se feraient tous petits, ce qui ne changerait pas beaucoup de leur réalité. En réalité, ils sont petits mentalement et lâches. Ils réagissent comme des enfants de cinq enfants incapables de se contrôler et qui font des caprices à la moindre occasion.

Nos parents nous ont toujours dit que le monde est dangereux et qu’il faut faire attention de ne pas se brûler les ailes en pensant réussir un tour de magie en franchissant facilement les marches qui mènent au sommet. En effet, c’est dur de monter mais redescendre est très facile et rapide. Il suffit d’une fois et vous n’aurez pas d’autres chance de vous ressaisir ou de plonger dans les abîmes ad vitam aeternam.

Les pervers n’existeront plus dans quelques temps. Ils seront remplacés par des personnalités qui donneront leur peur à leur entourage immédiat. Ce sont des personnalités évitantes. Le problème, c’est qu’on peut guérir ces gens mais ils refusent de le faire.

Je vous souhaite une bonne fin de weekend et à bientôt.

Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.