la communication
La communication

Bonjour,

Me revoilà ! Je vous ai manqué ? Je pense que c’est l’article qui vous a le plus manqué, hein ? Non, lui non plus ? Mince…

Dommage pour vous, je continue à communiquer avec vous. En cette fin d’année, il ne fait pas si froid. On approche des fêtes de fin d’année et l’atmosphère est à la fête. Les vitrines sont pleines de cadeaux éventuels et on se rue dans les magasins pour acheter le cadeau de grand-mère Ginette qui a eu du mal à trouver une idée. Je précise que mes mamies ne s’appellent pas comme ça. C’est un prénom du Sud, Ginette, pour ceux qui ne savent pas.

Revenons à la communication. Nous avons deux modes de communication : une verbale et l’autre muette. Elles ont toutes les deux besoin de se faire comprendre. C’est pour ça que les sourds et muets ont une communication muette avec leurs mains. Ce mode de conversation s’apprend, les personnes qui n’ont pas cet handicap et qui y sont confrontés peuvent apprendre ce langage pour pouvoir communiquer avec les handicapés.

Les valides ont une communication essentiellement verbale. Les gens du Sud utilisent leurs mains pour accentuer leur façon de parler. C’est quelque chose qui fait rire mais, moi qui le vit au quotidien, je peux vous assurer que ça n’a rien de risible. C’est une habitude qu’on prend petit et qui reste ancré dans le langage quotidien.

Et puis, pour se faire comprendre des étrangers, nous apprenons leur langage à l’école : l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand et pleins d’autres également. L’université permet d’étendre le champ des possibles en s’inscrivant à des cours de langues qui ne sont pas forcément présents dans le cursus scolaire.

Pour communiquer efficacement, il faut savoir s’adapter aux façons de communiquer de l’autre. Sinon, nous ne le comprendrons jamais et ce serait très dommage.

A bientôt

Chloé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.