Catégorie : Ecriture

J’ai fait un rêve

Interprétation du rêve
« Interprétation du rêve » de Freud

Bonjour,

Je vous parle aujourd’hui d’un monde qui n’existe pas en Occident (dixit la chanson de Yannick Noah). Je vais vous parler d’un rêve que j’ai fait et qui m’a pas mal perturbé.

Bienvenue chez les bisounours ! Non, je plaisante. C’était tout le contraire. Je vous parle d’une guerre interminable. J’ai fini par la gagner, heureusement. Je n’étais pas la méchante de l’histoire, juste quelqu’un de transbahuté ici et là. Oui, je sais que nous sommes en paix depuis des décennies mais il n’empêche que je fais ce genre de rêve souvent. Comme si j’avais vécu ça en vrai. Mais non, en fait.

Je me vois avec un uniforme militaire et une arme à la main courant vers l’ennemi. La peur m’étreint de tout mon corps et je transpire fort. Je cherche mon déo et je ne le trouve pas. Je sue de plus en plus fort jusqu’à me transformer en flaque d’eau. Je garde ma conscience tout de même. Je ne veux pas que les autres trouvent la solution que j’ai trouvée pour survivre. Voilà, le rêve s’arrête là.

Je vous vois venir avec vos « mon dieu, elle doit se faire soigner ». J’en suis consciente, merci mais je ne prends pas rendez-vous parce que mes cauchemars sont tout ce qu’il y a de plus sains à part ça. Je n’ai pas besoin d’analyses de rêves, je ne suis pas aussi catégorique que ça.

Les rêves et les cauchemars sont des processus naturels pour évoluer dans la vie. Ils nous montrent la voie vers ce que nous devons devenir. Les cauchemars, tout comme les rêves, ont une signification particulière qui se basent sur quelque chose qui fait mal au départ. Les rêves ont un sens plus light mais ils ont aussi une signification précise.

Pour les intéressés qui veulent approfondir leur connaissance, je vous conseille le livre « L’interprétation du rêve » de Freud.

A dimanche prochain !

Chloé

Ecrire un livre

Ecrire un livre
Ecrire un livre

Bonjour,

Ecrire un livre : sujet passionnant et qui change un peu de l’ordinaire. Ecrire un livre peut être thérapeutique s’il ressemble à un défouloir. Personnellement, j’ai essayé cette technique et ça m’a permis de faire un deuil car j’ai compris l’utilité de certaines phrases toutes faites mais vraies une fois que j’ai réfléchi un peu à la situation.

1- Le brouillon

Nous sommes d’accord pour dire que pour écrire un livre, il faut être inspiré. En ce qui me concerne, je laisse venir et quand c’est l’heure de prendre un papier et un stylo, je le fais et je laisse les mots défiler de mon cerveau au stylo. Je ne fais pas de plan détaillé de ce que je veux écrire, je me contente juste d’un brouillon. L’avantage avec un brouillon, c’est que les idées peuvent être remaniées à l’infini. D’une idée, on passe à l’autre et tout s’enchaîne très bien.

2- L’écriture définitive

Il est temps de passer du brouillon au vrai livre proprement dit. Normalement, à cette étape, vous savez tout ou presque de votre livre. Ou tout du moins, vous avez une idée très précise de tout ce qu’il va contenir. Vous n’avez qu’à vous mettre votre ordinateur en état de marche et de copier votre brouillon. Le but de cette étape est de taper mot pour mot mais il faut aussi commencer à envisager l’aspect final et donc, de commencer à modifier le brouillon un petit peu.

3- Correction

Je ne vous cache pas que cette étape et de loin la plus fastidieuse. Mais elle est indispensable. Que vous vouliez publier votre livre ou pas, vous êtes de toute façon obligé de passer par là. Il existe plusieurs logiciels qui pourraient vous aider. Mais n’allez surtout pas trop vite, la correction est indispensable à tout manuscrit.

Un bon livre ne se fait pas en une semaine mais en plusieurs semaines voire quelques mois. Avoir fini l’écriture clos une étape et estimer qu’il peut paraître, par une maison d’édition ou en auto-édition, est l’aboutissement de tout le travail que vous avez fourni.

A bientôt,

Chloé

Faire éditer un livre

Edition d'un livre
Edition d’un livre

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’édition d’un livre. Pour ceux qui passent par des maisons d’édition, il faut savoir que l’attente est longue pour avoir une réponse et encore plus longue lorsque vous acceptez de travailler avec eux.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils sont littéralement bombardés de manuscrits et que ce sont des êtres humains les personnes qui travaillent dans les ME. Ils ont aussi des horaires de bureau et un temps imparti pour chaque manuscrit. Généralement, ils ouvrent le livre à une page prise au hasard, ils lisent quelques lignes et leur opinion est faite. Le manuscrit est retenu, dans ce cas, vous recevez une lettre ou alors, il part à la poubelle et vous en êtes informés également. Dans ce cas, il faut insister après avoir recorrigé le manuscrit entièrement. Et on le renvoie jusqu’à ce que vous ayez une réponse positive.

Et pour l’auto édition ?

Il existent des plateformes spécialisées en auto édition mais ça suppose de faire votre livre de A à Z. Vous devez absolument tout faire : la correction, les impressions (qui coûte horriblement cher), mettre votre manuscrit sur la plateforme avec le bon format, etc….

Voilà, je pense avoir tout dit et qu’il n’y a pas trop de bêtises. N’hésitez pas à me le dire (gentiment par contre) et je rectifierai le texte de cet article.

A bientôt,

Chloé

 

Ma rétrospective de l’année 2018

Rétrospective 2018
Rétrospective 2018

Bonsoir,

Nous sommes pratiquement à une semaine des fêtes de fin d’année. Il est tant de faire le ménage avec les souvenirs de cette année. Les bons et les mauvais sont passés à présent. Nous allons faire une rétrospective de mon année 2018.

1- Noel 2017

L’année a commencé en fanfare. Nous sommes tombés en panne en allant chez ma mère à Noël. Ensuite, il n’y a plus rien eu à part la réparation de la voiture par mon homme. Il est doué avec la mécanique, il en a fait son métier.

2- Arrivée du printemps

L’hiver n’a pas trop duré l’année dernière. Il n’a pas vraiment fait froid et le printemps est arrivé vite. J’ai fêté mes trente et un ans. J’ai eu des chouquettes et une peluche de la part de ma mère. Je n’étais pas au milieu de ma forme et j’ai posé la peluche sur ma table de chevet. Cette partie de ma vie a été très dure mais je m’en sors plutôt bien. J’ai acheté ma première nappe colorée et j’ai commencé à la coudre.

3- Eté

Deux mois après, j’ai pris mon premier bain de soleil et j’ai vite bronzé après ça. Fin août, j’étais pratiquement noire sur les jambes et un peu moins sur le reste de mon corps. Je l’ai gardé mais moins. Il y a des endroits ou j’ai pelé et d’autres qui sont encore comme au mois d’août. Nous sommes allés à la plage tous les weekend de début juin jusqu’à fin août.

4- Septembre

La rentrée s’est bien passée, l’homme est reparti au travail et moi je suis restée à la maison avec nos deux chats. Une friponne de huit ans et un coquin de trois ans. J’ai fini d’écrire mon premier livre que je n’ai pas jeté à la poubelle et je l’ai corrigé avec l’aide d’un ami.

5- Arrivée de l’hiver

Nous sommes en hiver depuis quelques jours et nous avons eu un bel automne. Nous sommes à une semaine de Noel et il est temps de mettre les souvenirs à la place ou ils doivent être.

 

Comment écrire un livre qui se vendra ?

Ecrire un livre
Ecrire un livre

Bonjour,

Une fois n’est pas coutume, je reviens pour vous parler de ma passion : l’écriture. Cette activité a souvent pour résultat des livres. Je vais vous donner LA méthode pour y arriver. Chut ! Réservé aux passionnés uniquement.

Autant vous dire tout de suite que trouver un éditeur est un vrai chemin de croix et, de plus, vous avez plus de chance que votre manuscrit parte à la poubelle qu’en librairie.

1- LE secret

En fait, il n’y en a pas. Seul le travail et l’expérience vous aideront à progresser. Vous êtes une buse en maths et vous voulez devenir ingénieur. Prenez un papier et un stylo et travaillez vos maths. Il n’y a pas de don inné pour l’écriture. J’ai commencé à écrire au CM1 et je publie (j’espère) mon premier livre cette année. Si une seule personne le lit, j’aurais tout gagner.

2- Ecrire TOUS les jours

Vous n’avez pas le temps ? Même pas cinq minutes ? Je ne vous crois pas. Vous le voulez ce livre oui ou non ? Alors cessez de procrastiner et prenez une ramette au supermarché ainsi que des stylos et c’est parti.

ATTENTION : cette ramette n’est pas destinée pour l’imprimante mais pour votre livre et uniquement pour cet usage. Vous avez peur ? Oui, moi aussi mais ma passion prime sur ma peur.

Quels genre de livre aimeriez vous écrire ? Dites-le moi dans les commentaires en bas de la page.

A bientôt

Chloé

Créer des personnages pour un roman

Créer des personnages
Créer des personnages

Bonjour,

Je m’inspire de mon quotidien pour créer mes personnages de roman. Mais également pour faire mes caricatures.

1- Les personnages

La vie de tous les jours fournit des idées. Les passants ne s’en rendent pas compte mais ils sont une mine d’or pour nous autres écrivains. Les gestes, les attitudes, le comportement sont autant d’indice sur ce qu’ils sont. Nous pouvons aisément les décrire dans nos livres.

Sans personnage, pas de roman. Pas de livre, pas de rêve ou de défi. les personnages doivent être ressemblants mais pas copié collé sur la personne entrevue.

Je ne vous dit de devenir intrusif dans la vie des gens mais on peut très bien parler du vieux monsieur à la canne qui fait très attention en traversant la route.

2- On se lance

Une fiche personnage se construit d’une manière spécifique. Sur le personnage, tout doit figurer jusqu’a la tâche de rousseur  sur la joue. En gros, il faut le décrire comme quelqu’un qui passe dans la rue et que vous ne connaissez pas. Des coups d’œil suffisent pour se faire une idée de la personne.

Il y a plein de fiches sur Internet pour vous donner des pistes. A vous de voir ce que vous préférez.

Quels sont les outils pour écrire et réaliser tous ses rêves ?

Quels sont les outils informatiques pour écrire et réaliser tous ses rêves ? J’ai testé deux logiciels. Il y a deux logiciels : Scrivener (avec une période d’essai d’un mois) et Antidote qui est conçu spécialement pour les écrivains.

Scrivener permet de mettre en place l’histoire, avec des plages d’écriture et de planification intégrées avec la version gratuite et payante. Je trouve ce logiciel idéal pour les écrivains qui ont besoin de regrouper toutes leurs notes quelque part.

Voici le lien : https://www.literatureandlatte.com/scrivener/overview

Antidote est un logiciel très utile pour les corrections de manuscrit. Il regroupe tout : vocabulaire, orthographe, grammaire, tournures de phrases, répétitions, etc. C’est carrément génial quand vous vous retrouvez avec un manuscrit de 75 pages ou plus (c’est du vécu….) et que vous n’avez pas beaucoup de temps pour finir de corriger.

Voici le lien : https://www.antidote.info/

Avec ces deux logiciels, vous avez tout ce qu’il faut pour faire votre livre. Personnellement, je suis de la vieille école. Je préfère me servir de papier pour mon premier jet, mais le deuxième passe directement par Scrivener. Je suis devenue accro de ces logiciels ; je ne peux plus m’en passer. C’est un véritable gain de temps.

Voici les liens de mes autres articles sur l’écriture :

NanoWrimo : écrire un livre en quelques semaines ?

Écrire

A bientôt

 

NanoWrimo : écrire un livre en quelques semaines ?

NanoWrimo : écrire un livre en quelques semaines ?

Comment écrire un livre en quelques semaines ? Grâce au NanoWrimo : en plus de l’inspiration, il faut être rapide.

Le NanoWrimo aide à écrire de façon rapide. En un mois, il faut écrire pour faire un livre en un mois. Il n’y a aucune condition de réussite en s’inscrivant mais il faut écrire tous les jours pendant plusieurs heures. Le NanoWrimo a lieu en novembre de chaque année.

J’ai découvert le NanoWrimo en lisant des articles sur Pinterest. J’ai eu envie d’essayer et je n’ai pas été déçue. C’était exactement ce que j’en ai lu. Il est très difficile d’arriver au bout du défi mais je le retenterai en novembre.

Il n’y a pas de thème à respecter. Pas vraiment de consignes non plus à part de se laisser porter par l’écriture comme je suis en train de le faire en écrivant cet article.

Alors, convaincus ? On se retrouve en novembre ? Moi, j’y serai. C’est évident que lorsque l’on a une passion, il vaut mieux s’en servir pour en faire quelque chose.

Voici le lien : http://www.nanowrimo.org

Mais si cette solution ne vous convient pas, il y a la possibilité d’écrire un livre, tenir un blog, ou tout simplement, prendre du papier et un stylo pour se laisser aller sur la feuille. Il y a plusieurs façon d’écrire, mais une seule façon de se faire éditer. Il faut respecter certains critères qui peuvent paraître embêtant. Mais, au contraire, la correction permet de s’améliorer et de prendre de l’expérience. Certes, c’est fastidieux mais c’est une partie du travail de l’écrivain.

A bientôt